Bonnes choses, Recettes de cuisine de france et du monde.

Cuisine, philosophie, art.

27 mars, 2013

Blinis rapides.

Classé dans : Cuisine — nigolito @ 17:36

Blinis rapides. dans Cuisine blinis

Une recette trouvée sur Marmiton, mais un peu modifiée. Des blinis rapides (5 mn et une recette tout à fait convenable. J’imagine qu’il y en a des meilleures, mais c’est déjà convainquant. Pour 20 minis blinis.

Dans un saladier, mélanger, un demi pot de yaourt de farine, un yaourt bulgare (nous l’avons remplacé par deux petits suisses allongés de 2 c.à.s de lait), un œuf, une pincée de sel, un paquet de levure chimique. Une fois bien mélangé, au bout de 5mn cuire sur une poêle à crêpes légèrement huilée et chaude (prendre une cuillère à soupe de pâte et la déposer dans la poêle, cela s’étale plus ou moins tout seul.

Bon appétit.

21 mars, 2013

Soupe lutée

Classé dans : Cuisine — nigolito @ 9:35

Soupe lutée dans Cuisine soupe-luteeCette fois, une idée pour agrémenter de précédentes recettes et quelques conseils quant à sa réalisation.

Vous pouvez luter quatre soupières avec une pâte feuilletée du commerce. Ne pas prendre un premier prix et sélectionner une pâte dont l’emballage vous assurera une pâte solide et intègre (elle est parfois cassante au niveau de ses plis…) Ici une soupe de poisson, mais j’imagine très bien la recette de brunoise de légumes au bouillon thaï, un peu allongée et avec quelques fruits de mer, à la place de la soupe.

Préchauffer le four autour de 200 degrés. Mettre votre soupe dans votre soupière (je l’ai mise tiède, mais je pense qu’on peut la mettre à température ambiante, le temps de cuisson de la pâte suffira je pense à la réchauffer. A noter que les soupières, par leur forme et par le fait que la céramique est chauffée au four, garde la soupe chaude beaucoup plus longtemps que lorsqu’elle est servie de manière traditionnelle.)

Prélever quelques feuilles extérieures d’un poireau (sur toute la longueur car faire le tour de la soupière et nouer la « ficelle » demande une bonne longueur) Découper le poireau en lanière entre 1/2 et 1 cm. Vous pouvez l’assouplir en le passant sous l’eau chaude, à défaut de le blanchir. Réserver.

Déplier la pâte feuilletée, découper des cercles d’un diamètre un peu supérieur à la soupière (avec un bol que l’on contourne avec la pointe d’un couteau), quadriller TRES légèrement la surface des cercles, mélanger un voire deux jaunes d’oeufs avec une ou 2 c. à café de crème épaisse. Enduire au pinceau d’une quantité raisonnable du mélange ainsi obtenu sur les cercles. Mouiller avec le doigt le bord des soupières. Appliquer la pâte et nouer avec les ficelles de poireau. Plus la pâte sera froide, plus elle sera ferme. Les deux écueils à éviter : trop fragiliser la pâte lors du quadrillage et quelle soit trop molle, à cause de la température ou d’une couche de jaune trop généreuse.

Cuire 15 -20 minutes en surveillant en fonction de votre four. S’il vous reste un peu de pâte, vous pouvez, par exemple, faire des saucisses de Strasbourg en croûte pour les enfants.

Bon appétit !

soupe-lutee-crue dans Cuisine

 

 

 

 

yacine&narimane |
club oenologie velizy |
potager la mayanne |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | sucrésalé de sasa
| Recettes simples et savoure...
| Les recettes et astuces cul...