Bonnes choses, Recettes de cuisine de france et du monde.

Cuisine, philosophie, art.

  • Accueil
  • > Archives pour septembre 2011

11 septembre, 2011

Cuisses de poulet aux cinq parfums fraichement moulus.

Classé dans : Non classé — nigolito @ 9:28

p1150527.jpg

Une très bonne recette, très parfumée… La viande est très moelleuse et pas du tout sèche. Cela fait longtemps que je milite pour l’usage d’un mortier, les avantages en sont nombreux 1°) les épices sont vraiment plus savoureuses, 2°) cela coûte moins cher (acheter des épices « entières », non moulues, dans les épiceries arabes) que les mélanges tout prêts et, 3°) au final, cela prend moins de place que d’avoir 15 pots différents correspondants aux divers mélanges…

Pour 3 cuisses de poulet. Dans un saladier, préparer la marinade. Y mettre le jus d’un citron vert, une cuillère à soupe de purée de piment (Sambal Oelek,  dans les magasins asiatique), 1 cm de gingembre pelé et haché finement, une très grosse gousse d’ail hachée, 2 cuillères à soupe de sauce soja claire, 3 cuillères à soupe de nuoc mam (pur), 2 cuillères à soupe de vinaigre de riz (à défaut de cidre) Ajouter 2 cuillères à soupe de 5 parfums maison : quantité égale d’ 1°) anis étoilé (badiane) 2°) poivre de sichuan 3°) Cannelle chinoise (écorce plus épaisse) 4°) clous de girofle 5°) graines de fenouil (vous n’obtiendrez pas une « poudre » parfaitement fine, mais cela importe peu…) Mélanger le tout. Ajouter les cuisses de poulet que vous aurez au préalable entaillées des deux côtés, comme sur la photos. Laisser reposer avec la marinade en enveloppant la viande dans un sac (congélation) plastique fermé. Les saveurs s’imprégneront ainsi mieux et il sera plus facile de remuer le sac de temps en temps. Faites mariner 4-6 heures si vous pouvez puis, cuisez au barbecue (ici au barbecue électrique à mi-puissance) pas trop fort pendant 30-40 minutes. Retourner 2-3 fois pour une cuisson homogène et si vous avez une « cloche »pour recouvrir le poulet durant la cuisson, c’est encore mieux ! :) Bon appétit.

5 septembre, 2011

Yahourt à la vanille.

Classé dans : Non classé — nigolito @ 12:17

Yahourt à la vanille. p11505031

Voici une manière rapide (sans yahourtière) et économique de faire de bons yahourts. Cette recette a l’avantage d’être assez pratique, lorsqu’on utilise tous les ingrédients, on arrive tout juste à 8 pots : un litre de lait entier, un demi pot de sucre, un pot de lait entier en poudre (pour la texture), les graines d’une gousse de vanille (la fendre dans la longueur avec la pointe d’un couteau en prenant soin de de couper qu’un seul côté, puis gratter avec une cuillère), un pot de yahourt du commerce. J’avais acheté une yahourtière, mais je préfère cette méthode car ma yahourtière faisait de plus petits yahourts et en moins grand nombre. Avec cette recette, cela utilise juste un litre et fait tout juste huit grand pot du commerce.

Faire chauffer la moitié du lait dans une casserole en ayant pris soin de verser un tout petit peu d’eau dans le fond de la casserole pour ne pas que le lait colle, y mettre les graines de vanille. Quand ça vous semble bien chaud (avant l’ébullition), y mettre l’autre moitié de lait froid (on obtient ainsi un lait autour de 50 °C, 45°c étant la température idéale pour la bactérie qui transformera votre lait en yahourt…), ajouter en remuant au fouet, le sucre, le lait en poudre puis le yahourt (uniquement si la préparation n’est pas trop chaude : vous devez pouvoir y tremper un doigt pendant dix secondes sans vous brûler, sinon attendre un peu…) Trouver une grande  casserole ou vos huit pots (achetez des yahourts en pot de terre dans le commerce, si poss. avec des couvercles réutilisables, c’est un excellent investissement !) Faites bouillir 0.7 l dans votre boulloire, mettre l’eau bouillie dans la casserole où se trouvent les pots vides, mettre de l’eau froide jusqu’à une bonne hauteur (ça fait à peu près moitié eau à 100°C, un peu plus de la moitié eau ambiante, au final, cela approche les 45°C nécessaire à la fermentation…) verser la préparation de lait dans les yahourts, normalement ça fait juste 8 pots du commerce, si vous avez des couvercles en plastiques, fermez les pots, sinon vous les filmerez  une fois qu’ils seront pris. Couvrir votre poele ou casserole (avec une autre poêle, par ex.)  contenant les yahourts afin de garder la chaleur. L’idéal est de faire ça le soir, les yahourts fermentant pendant une nuit… Puis les mettre un petit moment au frigo.

Bon appétit

 

yacine&narimane |
club oenologie velizy |
potager la mayanne |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | sucrésalé de sasa
| Recettes simples et savoure...
| Les recettes et astuces cul...